Intervention militaire au Niger : À l’ONU, l’Algérie réaffirme son refus

0 515

Mon slider1

l’Algérie réaffirme son opposition à toute option militaire pour le retour à l’ordre constitutionnel au Niger où les militaires ont renversé le président Mohamed Bazoum le mercredi 26 juillet 2023. Le chef de l’État algérien Abdelmajid Tebboune l’a fait savoir une fois encore en marge des travaux de la 78e assemblée générale de l’organisation des Nations Unies ( ONU) qui se tient à New York. Prenant la parole du haut de la tribune des nations unies, le dirigeant algérien a estimé qu’une intervention militaire au Niger, risque de déstabiliser à la fois le pays et la région. C’est pourquoi, il a réitéré la position de son pays en faveur du rétablissement de l’ordre constitutionnel par des moyens pacifiques tout en réaffirmant le rejet de l’Algérie du recours à la force et son refus catégorique d’une intervention militaire envisagée par la CEDEAO.

E. Winner

Leave A Reply

Your email address will not be published.