2e Tour qualificatifs africains Mondial U20 (Dame)/ Colombie 2024 : l’aventure s’arrête pour les Amazones du Bénin

0 338

Mon slider1

Les manches retours du second tour des éliminatoires du mondial (U20 Dame) de football ont été disputées ce week-end. Le Bénin recevait le Sénégal à domicile dimanche 15 Octobre à Cotonou. Les Béninois avaient un retard de deux buts à combler. Mais elles ont été contraintes au nul par les Lionnes de la Téranga (0-0). Un résultat qui ne suffit pas pour passer mais qui arrange les visiteuses qui vont continuer la compétition.

Battues il y a une semaine à Thiès, (2-0), l’aventure s’est arrêtée pour les Amazones du Bénin qui affrontaient hier les Lionnes de la Téranga du Sénégal dans le cadre des matches retours des éliminatoires zone Afrique du championnat du monde U20(Dame)/ Colombie 2024. Les Béninoises n’ont pu renverser la vapeur devant leur public. Aucun but n’a été marqué durant les 90 minutes. Les Sénégalaises qui étaient à Cotonou pour limiter les dégâts à défaut de gagner la rencontre, ont eu la maîtrise du jeu. Déjà buteuse à l’Aller, Adji Ndiaye a été une nouvelle fois bien présente dans ce match. Elle était à deux doigts d’ouvrir le score quand un centre était adressé dans le dos de la défense du Bénin. Elle était un peu en retard pour bien redresser la balle. Avec quelques passes lumineuses, elle a aussi offert plusieurs occasions à ses coéquipières, mais elles ont manqué de réussite. Sokhana Nogaye Tall Pene, Aminata Samba et Khadidja Badio ont tenté d’apporter la frayeur mais la défense béninoise a répondu présente. Les locales qui ont mis du temps pour se lancer dans ce match ont attendu la 45e pour avoir une occasion en or. Germaine Honfo gagne son duel face à la dernière défenseuse du Sénégal et seule face à Khady Faye rate le cadre.
Après la pause, c’est sa coéquipière, Kadidjatou Imorou qui se loupe sur la gardienne sénégalaise (53e). Le match s’est équilibré avec de belles intentions affichées au niveau des pouliches du sélectionneur Abdoulaye Ouzérou. Mais elles ont manqué de prendre les bonnes décisions. «Il nous reste beaucoup de travail parce qu’on peut dire aujourd’hui qu’on a fait dix mauvaises minutes à Dakar après le match était décidé déjà en ce moment. Mais il faut reconnaitre que c’est une équipe sénégalaise qui pour ma part est techniquement à notre équipe. A partir de ce moment, c’est à nous de travailler très bien pour arriver à leur niveau. Parce que cela fait trois ans qu’on essaie de se mettre à la tâche. Je pense qu’il va falloir faire autrement si on veut vraiment progresser. Le tout ne suffit pas de participer. Moi je suis entraîneur, je suis compétiteur, je veux gagner…Si on veut gagner des matches, il va falloir qu’on travaille plus», a affirmé en conférence de presse d’après match, l’ancien capitaine des Buffles du Borgou.

Mbayang Thiam, sélectionneuse du Sénégal a félicité ses joueuses et le staff technique sénégalais pour le travail d’ensemble qui a abouti à la qualification. Elle a aussi encouragé l’équipe béninoise qui selon elle a des joueuses de bonnes qualités comme Germaine Honfo.« On a fait 2-0 à Dakar, l’essentiel, c’était d’avoir un point positif. On a vu qu’en première période, les filles se sont battues, elles se sont données, malheureusement, il y a beaucoup de déchets. On n’a pas pu concrétiser les occasions. On a vu aussi une équipe béninoise en place, une défense qui nous a créé des problèmes. Du coup, on s’est remobilisé à la mi-temps et on s’est parlé. En deuxième période aussi même chose, on a manqué des occasions. On a eu un positif, donc nous l’objectif est atteint », se félicite Mbayang Thiam.

Le Sénégal va poursuivre sa route pour probablement décrocher l’un des tickets du mondial féminin (U20), Colombie 2024. Quant aux Béninoises, elles doivent poursuivre l’apprentissage tout en espérant qu’il fera beau dans un futur proche.


E.Y

Leave A Reply

Your email address will not be published.