Niger : la junte donne 72h à la représentante de l’Onu pour quitter le pays

0 961

Voici les raisons

Mon slider1

Le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) et le Gouvernement
du Niger disent avoir noté «avec stupéfaction, les manoeuvres sournoises que le Secrétariat Général des Nations Unies continue d’orchestrer, sous l’instigation de la France, à travers toutes les entraves déjà posées en vue de contrarier la participation pleine et entière du Niger aux différentes séquences des réunions de la 78e Session de l’Assemblée Générale de l’ONU”. Ce que les militaires au pouvoir au Niger qualifient de «sabotage commandité» qui selon eux «s’est poursuivi à Vienne à l’occasion de la Conférence Générale de l’AEA du 25 au 29 septembre 2023 à Vienne et au 4e congrès extraordinaire de l’Union Postale Universelle (UPU) du 1er au 5 octobre 2023 à Riyad (Royaume d’Arabie Saoudite).

Au regard tout ceci et face à la volonté du Secrétaire Général, disent-ils «de nuire au
Niger et à son peuple», le Gouvernement nigérien décide «d’ordonner à l’Ambassadeur, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies, Son Excellence Madame Louise Aubin de prendre toutes les dispositions utiles pour quitter Niamey sous soixante-douze heures (72H00)».
Lire l’intégralité du communiqué sorti à cet effet

Lire l’intégralité du communiqué sorti à cet effet.



Leave A Reply

Your email address will not be published.