Burkina Faso : le régime militaire pose une condition avant la reprise des vols Air France

0 593

Mon slider1

Avant la reprise des vols Air France, les autorités de la transition Burkinabè posent une condition selon les informations rapportées le jeudi 05 octobre 2023 par l’Agence d’information du Burkina (AIB). Le gouvernement de la transition Burkinabè exige le retrait du pays de la “zone rouge” avant d’y répondre favorablement. En effet quelques jours après le coup d’État au Niger qui a renversé Mohamed Bazoun, le ministère français des Affaires étrangères avait classé le Burkina-Faso dans une zone rouge. Ce qui avait prévalu à la suspension des vols le 7 août 2023. La compagnie aérienne française avait ensuite annoncé la reprise de ses vols pour le 12 août 2023, mais l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) y a opposé un refus catégorique pour le motif qu’elle devrait d’abord obtenir une approbation de son nouveau programme de vols. Depuis, Air France a multiplié les prorogations de sa suspension. Mais avant une reprise des vols Air France au Burkina Faso, le pays doit être retiré de la zone rouge.

Faut t-il le rappeler depuis la prise du pouvoir en septembre 2022 par le capitaine Traoré, huit mois après le coup d’État du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba contre Roch Marc Christian Kaboré, les relations entre la France et le Burkina se sont altérées.

G. T

Leave A Reply

Your email address will not be published.