Promotion de la paix et développement de la culture africaine : un séjour bien rempli en Afrique pour Sa Majesté Tovomandjèhougni

0 212

Mon slider1

Le président de l’Organisation Non Gouvernementale ”Midigbékpo Corporation”, Sa Majesté Tovomadjèhougni Dako-Donou a séjourné en Afrique et particulièrement dans son pays, le Bénin depuis la moitié du mois d’Août à mi-septembre dernier. L’Ambassadeur de la paix dans le monde a posé des actions de paix, mais aussi de promotion de la culture et de l’auto-emploi des jeunes filles et des femmes. Il a aussi reçu des honneurs dignes de son rang au Cameroun et au Nigeria avant de s’envoler pour les États-Unis avec comme prochain défi, l’organisation du Festival Africa Vodoun USA au Surinam.

Accueillie en fanfare par ses compatriotes et par les médias béninois et étrangers à l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cadjèhoun à Cotonou, Sa Majesté Tovomandjèhougni Dako-Donou a posé des actions très significatives dans son pays le Bénin et dans deux pays africains, le Cameroun et le Nigeria. Au cours de son séjour qui a duré un mois, le grand défenseur des causes africaines a impacté positivement les jeunes filles et les femmes du septentrion et précisément de la commune de Djougou. Grâce à la magnanimité de l’homme, plusieurs filles et femmes ont bénéficié des formations axées sur le nouage des foulards, la cosmétique, la coiffure, la transformation des produits tropicaux, l’informatique et autres à Djougou. Ceci, en collaboration avec l’ONG NoudéSSÈHA. Une initiative appréciée et saluée par les autorités communales. Dr Dénis Atchadé Assongba, Dah Tovomandjèhougni était également invité à la convention annuelle de l’Eglise des Assemblées de Dieu en raison de son engagement pour la paix dans le monde. À cette occasion et devant le corps du Christ, l’Ambassadeur des Nations-Unies pour la paix dans le monde, a exhorté le corps de Christ à toujours oeuvrer pour la paix qui selon lui est une richesse intarissable. Le message de l’invité d’honneur de l’Eglise des Assemblées de Dieu aura reçu un écho favorable auprès des fidèles qui ont témoigné de l’immense bagage que possède Sa Majesté Tovomandjèhougni Dako-Donou dans le domaine.

L’autre fait marquant de son passage en Afrique, c’est le séjour de l’Ambassadeur de la Paix à Douala au Cameroun où il a été reconnu de façon majestueuse, Vice-président du trône royal de l’Afrique. C’est une marque de reconnaissance pour le patriarche désormais accepté dans le cercle restreint des dignes rois du continent. Le peuple camerounais et surtout les grands dignitaires et têtes couronnées ont massivement répondu présents à cette cérémonie au cours de laquelle, les mérites du haut dignitaire ont été vantés.

C’est le tour du Nigeria, le grand voisin de l’Est de recevoir par le biais du roi Ooni Ifè Ilè, au Palais de Sa Majesté Adéyèyè Enitan Ogunwusi, Sa Majesté Tovomandjèhougni Dako-Donou. Ici comme à Douala, le dignitaire a été magnifié pour ses actions de paix et surtout pour la promotion de la culture africaine à travers ses différentes initiatives. Il a insisté sur l’engagement des Africains à miser sur la paix pour conquérir le monde. Selon lui, le continent noir dispose suffisamment de richesses culturelles, gage de plus-value pour son développement. ”Sans la paix et la promotion de notre culture, il nous sera très difficile d’avancer et de franchir des paliers. Si la paix règne en Afrique, la paix va régner dans le monde et nous serons tous heureux… Regardez ce qui se passe dans le monde où la paix est menacée…En Ukraine, comme exemple. Il faut la paix et nous serons heureux, le monde sera heureux”, a-t-il insisté.

L’organisation de la 6e édition du Festival Africa Vodoun à Comè a mis fin au séjour de Sa Majesté Tovomandjèhougni. Le 16 Septembre dernier, le Mono et le Couffo étaient sous les feux des projecteurs. Animations diverses, conférence-débats, cérémonie de libation, bref, l’événement aura été d’une parfaite réussite.

C’est après tout ceci que Dah Tovomandjèhougni s’est envolé pour les USA où il réside depuis plus de 30 ans. Mais ce sera sans répit puisque déjà, il a entamé l’organisation du Festival Africa Vodoun, version Amérique qui aura lieu au Surinam, l’autre terre des déportés noirs afin de leur faire revivre la culture et le cultuel africains.

Etienne YEMADJE

Leave A Reply

Your email address will not be published.