Incendie de Sèmè-Kraké : le gouvernement réagit et donne des précisons sur le drame

2 628

Mon slider1

✔️ Des détails sur le nombre de morts, la prise en charge des blessés, niveau actuel de la situation et le sort réservé désormais aux vendeurs du «kpayo»

Le gouvernement a réagi suite à l’incendie dévastateur qui a frappé Sèmè Kraké hier samedi 23 septembre 2023. Quatre ministres du gouvernement se sont prononcés sur le sujet pour situer l’opinion publique sur le drame. Il s’agit des ministres Romuald Wadagni, Alassane Seidou, Véronique Tognifodé et Benjamin Hounkpatin. Au total 34 personnes dont deux bébés ont trouvé la mort dans cet incendie selon le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique. À l’en croire, c’est des morts calcinés puisque c’est le carburant de contrebande qui a causé l’incendie. Pour ce qui est des blessés, le ministre Alassane Séidou fait savoir: «Nous avons enregistré 20 blessés de gravités variables». Il sera renchéri par le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin qui souligne : « avec l’intensité de l’incendie, les niveaux de brûlures vont jusqu’à 100% de la surface corporelle». Il précise par la même occasion : «nous avons des lésions très graves. Nous avons des blessés dont l’âge varie de 12 à 43 ans ». Parmi les blessés 12 se trouvent dans un état critique et en salle de réanimation. « Tous les patients ont été admis au Cnhu. La prise en charge de tous les soins médiaux est gratuite» a ajouté la ministre des affaires sociales et de la microfinance Véronique Tognifodé.

Sort réservé aux vendeurs du «kpayo»

« Ce qui s’est passé aujourd’hui (23 septembre 2023), nous montre clairement qu’il y a urgence de changer le mode de commercialisation de ce produit (l’essence de contrebande). C’est pourquoi l’année passée le gouvernement a commandé des dizaines de milliers de mini-stations. Deux mille sont arrivées depuis le mois de juin et sont en train d’être installées. D’ici 2024, partout dans le pays, nous aurons ces mini-stations », a laissé entre le ministre Romuald Wadagni. Une rencontre avec les acteurs est annoncée pour la semaine prochaine pour discuter des modalités de mise en œuvre du projet dont le but est la professionnalisation du secteur pour finir une fois pour de bon avec les incendies souvent causés par la vente et le transport de l’essence de contrebande.

2 Comments
  1. canadian online pharmacy says

    This design is spectacular! You definitely know how to keep a reader amused. Between your wit and your videos, I was almost moved to start my own blog (well, almost…HaHa!) Wonderful job. I really enjoyed what you had to say, and more than that, how you presented it. Too cool!

    1. Bénin News says

      Thanks

Leave A Reply

Your email address will not be published.