Gabon : la Chine lance un appel aux putschistes

0 485

Mon slider1

À la suite d’un coup de force orchestré par les militaires au Gabon ce mercredi 30 août 2023 qui a déchu Ali Bongo du pouvoir, la Chine est montée au créneau. Elle a appelé « les parties concernées » au Gabon à « garantir la sécurité » du président Ali Bongo. L’un des porte-parole de la diplomatie chinoise, Wang Wenbin, a également annoncé devant la presse que « la Chine suit de près l’évolution de la situation au Gabon et appelle les parties concernées à agir dans l’intérêt du peuple gabonais (…), au retour immédiat à l’ordre normal ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.