Crise au Niger : situation alarmante, plus de 2 millions d’enfants en détresse

0 204

L’Unicef tire la sonnette d’alarme

Mon slider1

Le Burkina Faso envoie plus 300 camions de vivres dans le pays

L’Unicef a tiré la sonnette d’alarme dans un communiqué en date du lundi 21 août 2023 sur la situation des petits enfants au Niger. Selon l’organisation onusienne plus de 2 millions d’enfants ont “besoin d’une aide humanitaire” au Niger, pays déstabilisé par un récent coup d’Etat. L’UNICEF souligne que même avant la situation actuelle, plus de 1,5 million d’enfants souffriraient de malnutrition en 2023. “Plus de deux millions d’enfants ont été touchés par la crise et ont désespérément besoin d’une aide humanitaire”, a déclaré l’organisation .”Avant les récents troubles civils et l’instabilité politique au Niger”, l’Unicef estimait déjà en 2023 “à 1,5 million le nombre d’enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition, dont au moins 430.000 souffrant de la forme la plus mortelle de malnutrition”.Selon l’Unicef, ces chiffres peuvent augmenter “si les prix des denrées alimentaires continuent de grimper et si une récession économique frappe les familles, les ménages et les revenus”. Outre, les “pénuries d’électricité” déjà fréquentes au Niger et multipliées par les sanctions infligées au pays par la Communauté économique des pays d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), en réponse au coup d’Etat – affectent la chaîne du froid et peuvent compromettre l’efficacité des “vaccins infantiles” stockés dans l es structures de santé. L’Unicef a fait savoir qu’elle “continue d’apporter une aide humanitaire aux enfants dans tout le pays”. Cependant, elle alerte que ses “fournitures vitales restent bloquées aux différents points d’entrée du pays”, comme à la frontière avec le Bénin.L’organisation onusienne “lance un appel urgent” aux “acteurs” de la crise pour garantir l’accès au Niger aux travailleurs humanitaires et aux fournitures, et demande “aux bailleurs de protéger les fonds humanitaires des sanctions multilatérales ou unilatérales.

Le Burkina-Faso envoie plus 300 camions de vivres au Niger

Pour palier le déficit alimentaire, le Samedi 19 août 2023 le Burkina Faso a envoyé 311 camions comportant des vivres avec une impressionnante escorte militaire. La télévision nationale nigerienne précise que cette opération de convoyage s’est déroulée de Dori, ville du Nord du Burkina à Téra, ville située à l’Ouest du Niger. Elle a été réussie grâce à la coopération militaire entre l’armée des deux pays.

Gabin TOVONON

Leave A Reply

Your email address will not be published.