Rencontres Cinématographiques de Cotonou : la 3ème édition s’annonce avec une innovation majeure

0 171

Les Rencontres Cinématographique de Cotonou, ce Festival de Films connaitra cette année sa 3ème édition. C’est à la faveur d’une conférence de presse qui a été donné ce vendredi 30 juin 2023 à la Maison de la Culture sise dans zone aéroportuaire de Cadjèhoun, que Dimitri Fadonougbo, le Délégué Général des Rencontres Cinématographique de Cotonou (ReCiCo) a annoncé la tenue de la 3ème édition dans la mégalopole du Bénin, autour du thème : ‘’Cinéma : Mémoire et Prospective’’. Cette édition qui se tiendra en Août 2023 connaitra une innovation majeure et travaillera notamment à redorer le blason du 7ème Art africain et de celui de sa Diaspora.

Mon slider1

Les Rencontres Cinématographique de Cotonou (ReCiCo) 3ème édition embrasera Cotonou du 05 au 12 Août 2023. C’est l’information majeure que le Délégué Général dudit Festival de Films a partagé avec la presse ce vendredi. Après la deuxième édition, plusieurs réflexions ont été menées pour faire des ReCiCo un festival qui draine du monde et qui devrait bénéficier de beaucoup plus d’attentions au niveau des décideurs.

C’est dans cette optique que travaille le Délégué Général afin d’institutionnaliser cet événement créé en 2017. L’objectif ici, est clair et consiste à disposer d’un statut, d’un siège qui sera basé à Cotonou et de bénéficier de la reconnaissance des États africains. Et cela ne fera pas perdre aux Rencontres Cinématographique de Cotonou leur côté événement qui chaque année rassemblera à Cotonou la crème des professionnels ou non, des africains, de la Diaspora africaine et d’autres citoyens du monde acteurs du 7ème art. Puisque les ReCiCo, sont par excellence, un cadre d’épanouissement, de promotion, d’émulation, de distribution et de perfectionnement du cinéma africain et celui de sa Diaspora.

Pour le compte de cet acte 3 des Rencontres Cinématographique de Cotonou, 113 films avaient répondu à l’appel à films dont 27 ont été retenus. Des films en compétition officielle, on dénombre une quinzaine de films d’écoles béninois de l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel (ISMA), de l’École Nationale des Sciences de l’Information et de la Communication (ENSTIC) et de l’Institut National des Métiers d’Arts, de l’Archéologie et de la Culture (INMAAC) ; un film du Bénin dans la catégorie film fiction long métrage, deux films du Bénin dans la catégorie film fiction court métrage, deux films du Bénin dans la catégorie film documentaire long métrage, quatre films du Bénin dans la catégorie film documentaire court métrage. Plusieurs autres pays sont en compétition dont entre autre : le Maroc, le Cameroun, le Niger, le Togo, le Burkina Faso, l’Ouganda, le Mali, la Guinée Conakry.

Aujourd’hui, tout le monde s’accorde à dire que le secteur cinématographique et audiovisuel africain est plongé dans un état de crise généralisé tant au niveau de la production, de la diffusion, qu’au niveau de l’archivage des œuvres filmiques. Il urge alors de profondes réflexions pour corriger le tir et c’est pour cela que les Rencontres Cinématographique de Cotonou (ReCiCo) se penchent sur la question avec comme thème : ‘’Cinéma : Mémoire et Prospective’’.

Avant de revenir sur les films en compétitions et d’autres détails par rapport aux ReCiCo 2023, signalons déjà que l’innovation majeure de la 3ème édition est appelée les ReCiCo-Pro, un projet qui permettra aux auteurs et professionnels de soumettre leurs scénarios en compétition et de les voir accompagner par les partenaires de ReCiCo pour leur réalisation.

Patrick Hervé YOBODE

Leave A Reply

Your email address will not be published.