Immigration clandestine : le message de Gildas Ahouangassi Coordonnateur Borgou de “DYNAMISME PATRIOTIQUE” à la jeunesse Béninoise

0 234

“On est jamais mieux que chez soi”, c’est partant de ce proverbe que je viens très chaleureusement exhorter mes compatriotes béninois à une prise de conscience tout en soulignant que le bonheur ne se trouve pas forcément ailleurs. Il est également chez nous. Et mieux, loin d’être un concept c’est un état d’âme.
Nous pouvons réussir glorieusement au Bénin sans pour autant envier ceux de l’occident. Il suffit juste de bien s’organiser et limiter les ambitions démesurées.

Mon slider1

Aller en Europe même dans les meilleures conditions n’est pas forcément synonyme de réussite. Et pourquoi peut-on se permettre des risques aussi mortels qu’ils soient pour rejoindre l’autre bout du monde ???
Est-ce du suivisme ou une manière de fuire les réalités de la nation qui nous a vu naître dans des conditions aussi précaires sans pour autant mûrir nos réflexions ???
À ces préoccupations chacun de sa position peut déjà se faire des approches de réponses afin de mieux cerner l’impact de ce fleau qui fait perdre des bras valides à l’Afrique plus particulièrement au Bénin.
L’occident a certes besoin de main d’oeuvre mais l’idéal serait de chercher a en profiter via les canaux légaux d’immigration qui peuvent être différent d’un pays à un autre.
Chers frères et soeurs de ma très chère patrie Bénin, je nous exhorte a une forte sensibilisation sur les risques mortels de l’immigration clandestine autour de nous afin d’amener ceux qui y aspirent encore à prendre conscience.
Le Bénin tout comme l’occident a besoin de nous pour la main d’oeuvre. Nous devons opter pour un choix avantageux sans risques mortels qui mettent en dérive l’avenir d’une famille, d’une nation voire d’un continent.

Leave A Reply

Your email address will not be published.