Après Anaconda : Marie-Dominique kacou de l’émission Peopl’Emik s’est éteinte

0 1 217

“Face à la ruse, la jalousie, la haine, l’ego (…), la bienveillance est une arme absolue”, disait la célèbre chroniqueuse dans une publication quelques heures avant sa mort

Mon slider1

Lire l’intégralité de la publication qui fait réfléchir

La presse ivoirienne est en deuil suite au décès de la célèbre chroniqueuse Marie Dominique kacou. Le décès est survenu hier lundi 06 mai 2024 des suites d’une crise cardiaque. La triste nouvelle intervient quatre mois seulement après la disparition du chroniqueur Anaconda. La défunte était une animatrice des programmes et chroniqueuse bien-aimée de l’émission Peopl’Emik sur La 3. Elle serait décédée des suite d’une crise cardiaque selon nos sources. Sa dernière publication sur les réseaux sociaux remonte à quelques heures avant son décès.« La bienveillance peut se manifester à travers le regard, le sourire, l’écoute active, le toucher, l’attitude… Face à la ruse, la jalousie, la haine, l’ego qui prennent de plus en plus d’ampleur, la bienveillance est une arme absolue. C’est une vertu à cultiver et à pratiquer sans peur, sans honte et sans modération. Bon lundi mes chouchous !! », avait-elle partagé.

Paix à son âme

Leave A Reply

Your email address will not be published.