Retour à l’ordre constitutionnel au Mali : plus de 80 partis politiques et associations exigent l’organisation de l’élection présidentielle

0 316

Mon slider1

Au Mali, plusieurs partis politiques et associations exigent la fin de la transition dirigée par Assimi Goïta et l’organisation de l’élection présidentielle. Dans deux communiqués distincts publiés le dimanche 31 mars 2024, ces partis politiques et associations ont insisté sur la durée de la transition qui a pris fin le 26 mars dernier. Le Président du Réseau des défenseurs des droits humain au Mali qui appelle à un retour de “l’ordre constitutionnel” a fait savoir que “le pays traverse des difficultés énormes et la transition n’a pas vocation à régler tous les problèmes du pays. Il est temps de sortir de cette impasse, d’autant plus que le dernier report de la transition a expiré le 26 mars”. Faut-il rappeler que les Putschistes avaient annoncé en juin 2022 qu’ils céderaient le pouvoir aux civils à la fin de la transition après l’élection présidentielle prévue cette année en février. Mais les mêmes ont encore annoncé le report de la présidentielle à une date ultérieure.

Gabin TOVONON

Leave A Reply

Your email address will not be published.