Burundi : des soldats jetés en prison pour refus d’aller soutenir l’armée congolaise à combattre le groupe rebelle M23 au Congo

0 291

“Si le Burundi aide (le Congo), il se défend. (…) il est normal que des soldats burundais soient tués sur le territoire congolais”, lire entre autres ce que leurs reproche le président burundais

Mon slider1

En Burundi, plusieurs soldats ont été détenus pour avoir refusé d’être déployés dans l’est de la République Démocratique du Congo dans le cadre de la lutte contre le groupe rebelle M23. Les soldats dissidents sont jetés dans au moins quatre prisons. Pour le président burundais Évariste Ndayishimiye, la présence de troupes burundaises dans l’est du Congo est en vertu d’un pacte de défense conclu avec les autorités congolaises. “Si vous n’aidez pas votre voisin à éteindre le feu quand sa maison brûle, demain, si c’est votre tour, il ne viendra pas vous aider”, a-t-il déclaré. “Si le Burundi aide (le Congo), il se défend “. Dans son discours le président souligne qu’il était “normal que des soldats burundais soient tués sur le territoire congolais” .

G. T

Leave A Reply

Your email address will not be published.