Frontière libano-israélienne : un journaliste tué et six autres blessés suite à un bombardement

0 391

Mon slider1

Lors d’un bombardement ce vendredi dans le sud du Liban, cible d’obus israélien, un journaliste caméraman de l’agence Reuters a été tué et six autres blessés. Issam Abdallah, le journaliste tué faisait partie d’une équipe déployée au sud Liban et qui couvrait des événements en direct. Au nombre des blessés il y a deux journalistes de l’agence Reuters, deux de l’agence AFP et deux d’Al-Jazeera. Selon des sources sécuritaires libanaises, des roquettes sont tombées à l’endroit où le groupe de journalistes se trouvait dans le cadre de leur direct. «Nous sommes profondément attristés d’apprendre que notre vidéaste Issam Abdallah a été tué » a annoncé l’agence Reuters dans un communiqué.

Le bureau de presse du premier ministre sortant Nagib Mikati a également évoqué dans un communiqué de presse la mort «du martyr de la presse Issam Abdallah ». «Le ciblage direct des journalistes par l’ennemi israélien est une honte supplémentaire à l’actif d’Israel » a-t-il déploré.

À noter que cet incident malheureusement qui a coûté la vie à un journaliste est survenu suite à de violents accrochages qui ont éclaté à la frontière libano-israélienne dans la soirée de ce vendredi 13 octobre 2023.

Les noms des blessés sont les suivant :

  1. Thaer Al-Sudani, un journaliste de Reuters
  2. Maher Nazeh, un journaliste de Reuters
  3. Carmen Joekhdar, une reporter d’Al-Jazeera
  4. Elie Brakhya, un caméraman d’Al-Jazeera
  5. Christina Assi, photographe pour l’AFP
  6. Dylan Collins, journaliste vidéo pour l’AFP

Leave A Reply

Your email address will not be published.