Retrait des soldats français au Niger : le ministre de l’intérieur nigérien fait de troublantes révélations

0 738

Mon slider1

«La France n’est pas dans une logique de quitter» a-t-il révélé

Il cite le Bénin et parle de plus de 3000 soldats au lieu de 1500

«Vos avions, on va les…» a-t-il menacé

Lire sa déclaration

Le bras de fer entre le Niger et la France est loin d’être terminé malgré le départ de l’ex ambassadeur Sylvain Itté. Et pour cause, la situation des 1500 soldats français qui sont toujours au Niger. Même si Emmanuel Macron a annoncé leur retrait d’ici la fin de l’année, les autorités nigériennes restent sceptiques. Une semaine après l’annonce du président Français, le ministre de l’Intérieur nigérien (nommé par le régime militaire issu du coup d’Etat), Mohamed Toumba a déclaré que la France n’est “pas dans une logique de quitter le Niger”. Il l’a fait savoir hier mardi 03 octobre 2023 lors d’une rencontre avec des organisations de la société civile, syndicats, chefs religieux et traditionnels. Alors qu’il est connu de tous que seulement quelques 1500 militaires français sont présents au Niger dans le cadre de la lutte anti djihadiste, le ministre de l’intérieur Mohamed Toumba fait savoir qu’aujourd’hui, “ils sont plus de 3 000, voire 3 500”. Il précise par ailleurs que les Français quitteront le Niger “mais pas par le Bénin”. Il insiste : “N’importe quelle direction, sauf le Bénin”. Faut-il rappeler que les relations entre le Niger et le Bénin ne sont pas au beau fixe depuis le coup d’État ayant renversé Bazoum. La junte au pouvoir accuse les autorités béninoises “d’envisager une agression contre le Niger”, avec le concours de la France et d’autres pays de la Cedeao.

“Vos avions, on va les lâcher à la dernière minute” a lancé le ministre de l’intérieur nigérien à l’endroit de la France sans aller dans les détails.

Leave A Reply

Your email address will not be published.