Niger : Bazoum continue d’espérer et compte désormais sur l’Onu

0 265

Il fait un clin d’œil à la justice de son pays

Mon slider1

Détails

Au Niger, le président déchu par les putschistes espère toujours un retour à l’ordre constitutionnel. Après avoir saisi la Cour de justice de la Cedeao, il s’en remet désormais au Conseil des droits de l’homme (CDH) de l’Onu. Ses avocats viennent de saisir le Conseil des droits de l’homme de l’Onu pour ce qu’ils appellent “détention arbitraire”.

Aussi ont-ils annoncés vouloir déposer une plainte avec constitution de partie civile pour “attentat et complot contre l’autorité de l’Etat ” de même que pour “arrestations et séquestrations arbitraires ” auprès du tribunal de grande instance hors classe de Niamey selon la presse locale.

Leave A Reply

Your email address will not be published.