63e anniversaire d’indépendance du Nigéria ce dimanche : Bola Tinubu annonce une augmentation du salaire des travailleurs

2 705

«Au cours des six prochains mois, le travailleur moyen de bas niveau recevra…»

Mon slider1

«Je suis sensible aux difficultés qui se sont présentées. J’ai un cœur qui sent et des yeux qui voient».

Lire l’intégralité de son discours

Dans son discours à l’occasion du 63e anniversaire de l’indépendance du Nigéria ce dimanche 1er octobre 2023, le président Bola Tinubu a approuvé une augmentation de salaire pour les travailleurs afin d’amortir l’effet de la suppression des subventions sur le carburant. Ainsi donc, le travailleur moyen de bas niveau recevra pour les 6 mois prochains mois une augmentation mensuelle de 25000 nairas sur son salaire de base selon Bola Tinubu.

Lire l’intégralité de son discours

ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE, LE PRÉSIDENT BOLA AHMED TINUBU, GCFR, PRÉSIDENT ET COMMANDANT EN CHEF DE LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE DU NIGERIA EN COMMÉMORATION DU 63E ANNIVERSAIRE DE L’INDÉPENDANCE DU NIGERIA LE DIMANCHE 1ER OCTOBRE 2023

Chers compatriotes, C’est un honneur unique pour moi de m’adresser en ce jour, le 63e anniversaire de l’indépendance de notre nation, à la fois en tant que président de notre cher pays et, tout simplement, en tant que compatriote nigérian.

En ce jour solennel mais plein d’espoir, félicitons nos pères et mères fondateurs. Sans eux, il n’y aurait pas de Nigeria moderne. Depuis les braises éteintes du colonialisme, leur activisme, leur dévouement et leur leadership ont donné vie à la croyance dans le Nigéria en tant que nation souveraine et indépendante.

Affirmons, en ce moment même, qu’en tant que Nigérians, nous sommes tous dotés des droits sacrés et des dons individuels que Dieu nous a accordés en tant que nation et en tant qu’êtres humains. Personne n’est plus grand ou plus petit que l’autre. Les triomphes remportés par le Nigeria nous définiront. Les épreuves que nous avons endurées nous fortifieront. Et aucune autre nation ou puissance sur cette terre ne nous empêchera de prendre la place et la destinée qui nous reviennent. Cette nation vous appartient, cher peuple. Aimez-le et chérissez-le comme le vôtre.

Le Nigéria est remarquable par sa formation et son caractère essentiel. Nous sommes un mélange large et dynamique de groupes ethniques, de religions, de traditions et de cultures. Pourtant, nos liens sont intangibles mais forts, invisibles mais universels. Nous sommes unis par une soif commune de paix et de progrès, par le rêve commun de prospérité et d’harmonie et par les idéaux unificateurs de tolérance et de justice.

Forger une nation basée sur l’application équitable de ces nobles principes à une population diversifiée a été une tâche très bénéfique mais aussi un défi en série. Certains ont déclaré qu’un Nigeria indépendant n’aurait jamais dû voir le jour. Certains ont dit que notre pays serait déchiré. Ils se trompent à jamais. Ici, notre nation est debout et ici nous resterons.

Cette année, nous avons franchi une étape importante dans notre voyage vers un Nigeria meilleur. En élisant démocratiquement un septième gouvernement civil consécutif, le Nigeria a prouvé que son engagement en faveur de la démocratie et de l’État de droit reste notre fil conducteur.

Lors de mon investiture, j’ai fait d’importantes promesses sur la façon dont je gouvernerais cette grande nation. Parmi ces promesses figuraient celles de remodeler et de moderniser notre économie et de garantir la vie, la liberté et la propriété des citoyens.

J’ai dit que des réformes audacieuses étaient nécessaires pour placer notre nation sur la voie de la prospérité et de la croissance. A cette occasion, j’ai annoncé la fin des subventions aux carburants.

Je suis sensible aux difficultés qui se sont présentées. J’ai un cœur qui sent et des yeux qui voient. Je souhaite vous expliquer pourquoi nous devons endurer ce moment difficile. Ceux qui ont cherché à perpétuer les subventions au carburant et les politiques de change brisées sont ceux qui voudraient construire leur manoir familial au milieu d’un marécage. Je suis différent. Je ne suis pas homme à ériger notre foyer national sur des fondations de boue. Pour durer, notre maison doit être construite sur un terrain sûr et agréable.

La réforme peut être douloureuse, mais c’est ce qu’exigent la grandeur et l’avenir. Nous supportons désormais les coûts pour parvenir à un futur Nigeria où l’abondance et les fruits de la nation seront équitablement partagés entre tous, et non thésaurisés par une poignée de privilégiés et avides. Un Nigéria où la faim, la pauvreté et les difficultés sont repoussées dans l’ombre d’un passé qui ne cesse de s’estomper.

Il n’y a aucune joie à voir les habitants de cette nation assumer des fardeaux dont ils auraient dû se débarrasser il y a des années. J’aurais aimé que les difficultés d’aujourd’hui n’existent pas. Mais nous devons endurer si nous voulons atteindre le bon côté de notre avenir.

Mon gouvernement fait tout ce qu’il peut pour alléger ce fardeau. Je vais maintenant décrire la voie que nous suivons pour soulager le stress de nos familles et de nos ménages.

Nous avons lancé plusieurs réformes du secteur public pour stabiliser l’économie, orienter la politique budgétaire et monétaire pour lutter contre l’inflation, encourager la production, garantir la sécurité des vies et des biens et apporter davantage de soutien aux pauvres et aux personnes vulnérables.

Sur la base de nos discussions avec les syndicats, les entreprises et d’autres parties prenantes, nous introduisons une augmentation de salaire provisoire pour augmenter le salaire minimum fédéral sans provoquer d’inflation excessive. Au cours des six prochains mois, le travailleur moyen de bas niveau recevra vingt-cinq mille nairas supplémentaires par mois.

Afin d’assurer un meilleur développement à la base, nous avons créé un Fonds de soutien aux infrastructures permettant aux États d’investir dans des domaines critiques. Les États ont déjà reçu des fonds pour fournir des programmes de secours contre l’impact de la hausse des prix alimentaires et autres.

Il sera essentiel de rendre l’économie plus robuste en réduisant les coûts de transport. À cet égard, nous avons ouvert un nouveau chapitre dans les transports publics grâce au déploiement de bus au gaz naturel comprimé (GNC) moins chers et plus sûrs à travers le pays. Ces bus fonctionneront à une fraction du prix actuel du carburant, ce qui aura un impact positif sur les tarifs de transport.

De nouveaux kits de conversion au GNC commenceront à arriver très bientôt, car tout le monde est sur le pont pour accélérer le processus d’approvisionnement généralement long. Nous mettons également en place des centres de formation et des ateliers à travers le pays pour former et offrir de nouvelles opportunités aux opérateurs de transport et aux entrepreneurs. Il s’agit d’un moment révolutionnaire où, en tant que nation, nous adoptons des moyens plus efficaces pour alimenter notre économie. En effectuant ce changement, nous écrivons également l’histoire.

Je me suis engagé à faire un grand ménage dans l’antre des malversations qu’était devenu le CBN. Ce ménage est en bonne voie. Une nouvelle direction de la Banque centrale a été constituée. De plus, mon enquêteur spécial présentera bientôt ses conclusions sur les manquements passés et sur la manière d’éviter que de tels incidents ne se reproduisent. Désormais, la politique monétaire doit bénéficier à tous et non être l’apanage exclusif des puissants et des riches.

Une politique fiscale judicieuse est essentielle à l’équité économique et au développement. J’ai inauguré un comité sur les réformes fiscales pour améliorer l’efficacité de l’administration fiscale du pays et lutter contre les politiques fiscales qui sont injustes ou qui entravent l’environnement des affaires et ralentissent notre croissance.

Pour stimuler l’emploi et les revenus urbains, nous fournissons des financements d’investissement aux entreprises à fort potentiel. De même, nous augmentons les investissements dans les micro, petites et moyennes entreprises.

À partir de ce mois-ci, le filet de sécurité sociale est étendu grâce à l’expansion des programmes de transferts monétaires à 15 millions de ménages vulnérables supplémentaires.

Mon administration accordera toujours la plus haute priorité à la sécurité de la population. La collaboration interservices et le partage de renseignements ont été améliorés. Nos chefs de service ont été chargés de la responsabilité vitale de reconstruire les capacités de nos services de sécurité.

Ici, je salue et félicite nos courageuses forces de sécurité pour assurer notre sécurité et garantir notre intégrité territoriale. Beaucoup ont payé le sacrifice ultime. Nous nous souvenons d’eux aujourd’hui et de leurs familles. Nous doterons nos forces des voies et moyens nécessaires pour accomplir leur tâche urgente au nom du peuple.

Nous continuerons de procéder aux nominations clés conformément aux dispositions de la Constitution et dans un souci d’équité envers tous. Les femmes, les jeunes et les personnes handicapées continueront à être dûment pris en compte lors de ces nominations.

Puis-je profiter de cette occasion pour féliciter l’Assemblée nationale pour son rôle dans le décollage rapide de cette administration à travers l’exercice de ses fonctions constitutionnelles de confirmation et de contrôle.

De la même manière, je félicite le pouvoir judiciaire en tant que pilier de la démocratie et de l’équité.

Je remercie également les membres de nos organisations dynamiques de la société civile et de nos syndicats pour leur dévouement à la démocratie nigériane. Nous ne sommes peut-être pas toujours d’accord, mais j’apprécie vos conseils et recommandations. Vous êtes mes frères et sœurs et vous avez tout mon respect.

Chers compatriotes, le voyage à venir ne sera pas parcouru par la peur ou la haine. Nous ne pouvons réaliser un Nigeria meilleur qu’avec le courage, la compassion et l’engagement en tant qu’unité indivisible.

Je promets que je resterai engagé et servirai fidèlement. J’invite également tous à se joindre à cette entreprise visant à refaire de notre nation bien-aimée le meilleur d’elle-même. On peut le faire. Nous devons le faire. Nous le ferons.!!!

Je vous souhaite à tous un joyeux 63e anniversaire de l’indépendance.

Merci de votre attention.

Que Dieu bénisse la République fédérale du Nigeria.

2 Comments
  1. Login nova88 alternatif says

    I am not sure where you are getting your info,
    but good topic. I needs to spend some time learning much more or understanding more.

    Thanks for great info I was looking for this information for my mission.

    1. Bénin News says

      Thanks

Leave A Reply

Your email address will not be published.