Guinée Conakry : le discours de Doumbouya à l’Onu fait déjà des mécontents

0 623

✔️ C’est une « provocation » et une « aversion » vis-à-vis de la Démocratie, selon ces derniers

Mon slider1

À la suite du discours tenu le jeudi 21 septembre 2023 à New-York par Mamadi Doumbouya en marge de l’assemblée générale de l’organisation des Nations Unies, les forces vives de Guinée sont montées au créneau. Visiblement très frustrées par le discours du président de la transition guinéenne, ces derniers l’accusent d’avoir montré son « aversion » vis-à-vis de la Démocratie et de l’Etat de Droit. Les dirigeants de cette coalition dénoncent le fait que la question du retour à l’ordre constitutionnel ait été occultée par le chef de la junte. Dans une déclaration publiée ce vendredi 22 septembre 2023, les forces vives évoquent une « provocation ».« C’est avec une profonde surprise que les Forces Vives de Guinée (FVG) ont pris connaissance du discours prononcé par le Président de la transition, Mamadi Doumbouya, à la tribune des Nations Unies ce 21 septembre 2023. D’abord, nulle part dans ce discours, il n’a été question du retour à l’ordre constitutionnel, un sujet d’une actualité brûlante sur lequel les Guinéens et la communauté internationale souhaitaient être fixés. Ensuite, le Président de la Transition affirme que la CEDEAO ne doit s’occuper que d’économie. C’est une regrettable méconnaissance du Traité de notre communauté régionale ratifié par les Parlements de tous les États membres engageant ces derniers à promouvoir la démocratie, l’État de droit et à faire respecter les droits humains et les libertés fondamentales” dénoncent t-elles.

Gabin TOVONON

Leave A Reply

Your email address will not be published.