Gabon : Noureddin Bongo le fils de l’ex président déchu, arrêté

0 507

D’anciens cadres du régime défunt auditionnés

Mon slider1

Ça chauffe au Gabon. Nourredin Bongo, le fils de l’ex président Ali Bongo n’est plus libre de ses mouvements depuis hier mardi 19 septembre 2023. Selon Rfi, il a été auditionné hier avec une dizaine de hauts responsables du régime précédent, par le procureur puis par une juge d’instruction. C’est suite à cette audition qu’il a été déposé en prison.

Noureddin Bongo était coordinateur à la présidence puis conseiller stratégique de son père au parti PDG. Il était même pressenti pour succéder à son père n’eut été le coup d’État du 30 août dernier qui a changé le coup du destin.

Noureddin Bongo Valentin vient de passer sa première nuit à « Sans famille », le surnom de la prison centrale de Libreville.

À noter qu’une dizaine de hauts responsables ont également été entendus hier, mardi, par le procureur. Il s’agit de : l’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo, Ian Ghislain Ngoulou ; le directeur de cabinet adjoint de l’ancien président déchu Mohamed Ali Saliou et son frère Abdoul Océni ; Jessye Ella Ekogha, ancien porte-parole de la présidence ; Steeve Nzegho Dieko qui était secrétaire général du PDG, ou encore Cyriaque Mvourandjami, directeur de cabinet politique d’Ali Bongo. Tous sont des anciens cadres du régime d’Ali Bongo. Ils avaient été arrêtés après le coup d’Etat du 30 août. La plupart d’entre eux étaient accusés de « haute trahison contre les institutions », « détournement de fonds publics », « malversation financière internationale en bande organisée », « faux et usage de faux», « falsification de la signature du président », « corruption active » ou encore « trafic de stupéfiants ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.