Burkina Faso : l’assemblée nationale autorise l’envoi des soldats Burkinabè au Niger

0 449

Mon slider1

Les députés de la transition au Burkina Faso ont donné une carte blanche à la junte militaire pour l’envoi des soldats Burkinabè au Niger en cas “d’agression”. Ceci fait suite à une loi votée ce mardi 19 septembre 2023. Ladite loi autorise l’envoi pour « trois mois renouvelables » d’un contingent militaire au Niger en cas d’une intervention militaire annoncée par l’organisation sous-régionale (CEDEAO). La loi proposée par le gouvernement de transition, a été approuvée à l’unanimité des 71 membres de l’Assemblée et acte l’envoi d’un contingent militaire pour « trois mois renouvelables ». Elle « donne un cadre juridique au déploiement d’un contingent militaire du Burkina Faso au Niger, qui a pour mission d’apporter une assistance militaire à la République du Niger en cas d’agression ou de destabilisation par une armée extérieure, mais aussi de lutter contre le terrorisme », a déclaré le ministre de la défense burkinabé, le colonel-major Kassoum Coulibaly. L’adoption de la loi permet au Burkina Faso de « disposer de points d’appui » au Niger « pour lutter contre les groupes terroristes qui s’y réfugient souvent après avoir commis des attaques sur notre territoire », a justifié M. Coulibaly

E. Winner

Leave A Reply

Your email address will not be published.