Accusé de mener des “activités subversives” au Burkina Faso : l’attaché militaire français sommé de quitter le pays

0 295

Mon slider1

Au Burkina Faso, les autorités militaires issues du coup d’État ont ordonné l’expulsion de l’attaché militaire français de l’ambassade de France le jeudi 14 septembre 2023. Ce dernier est expulsé pour “activités subversives”.«Le gouvernement du Burkina Faso a décidé (…) de retirer l’agrément de M. Emmanuel Pasquier, attaché de défense près l’ambassade de France au Burkina Faso pour activités subversives», a écrit le ministère burkinabé des Affaires étrangères dans un courrier adressé jeudi à Paris, lui donnant, ainsi qu’à son équipe, «un délai de deux semaines pour quitter le territoire burkinabé». Toutefois, la lettre ne donne aucune explication concernant les «activités subversives» reprochées à l’attaché de défense.

Gabin TOVONON

Leave A Reply

Your email address will not be published.