Gouvernance au sommet de l’État : un président africain a démissionné hier, la raison

0 1 565

Mon slider1

Andry Rajoelina n’est plus le président du Madagascar. Il a déposé sa démission le lundi 11 septembre 2023. Et ce après avoir été confirmé candidat aux élections présidentielles prévues pour se tenir le 9 novembre 2023. En effet, selon la loi fondamentale du pays, il est exigé qu’un chef d’État en exercice candidat à sa propre succession démissionne d’abord rapporte ” Reuters Afrique”. C’est pourquoi Andry Rajoelina a envoyé samedi sa lettre de démission au tribunal après la confirmation de sa candidature aux élections, a indiqué la Haute Cour constitutionnelle dans un communiqué.

Il faut préciser que c’est le président du Sénat qui assume les pouvoirs présidentiels lorsque le chef de l’État démissionne mais le président de la Sénat, Herimanana Razafimahefa, avait refusé de prendre la relève a déclaré le tribunal. Le pouvoir présidentiel sera désormais exercé par le gouvernement collectivement, avec le Premier ministre à sa tête.

Gabin TOVONON

Leave A Reply

Your email address will not be published.