putsh au Gabon : l’intégralité de la déclaration des militaires

0 406

Mon slider1

Douze militaires ont annoncé sur la chaîne abritée au sein de la présidence Gabon 24 ce mercredi 30 août 2023 avoir pris le pouvoir et annulent l’élection présidentielle du samedi 26 août dernier.

CI joint l’intégralité de la déclaration transcrite par l’AFP.

« Notre beau pays, le Gabon, a toujours été un havre de paix. Aujourd’hui, le pays traverse une grave crise institutionnelle, politique, économique et sociale. Force est donc de constater que l’organisation des élections générales du 26 août 2023 n’a pas réuni les conditions d’un scrutin transparent, crédible et inclusif tant espéré par le peuple gabonais.

À cela s’ajoute une gouvernance irresponsable et imprévisible, qui entraîne une détérioration continue de la cohésion sociale, avec le risque de conduire le pays dans le chaos. Aujourd’hui, 30 août 2023, nous, forces de défense et de sécurité, réunies au sein du Comité de transition et de restauration des institutions (CTRI), au nom du peuple gabonais et garants de la protection des institutions, avons décidé de défendre la paix. en mettant fin au régime actuel.

« A cet effet, les élections législatives du 26 août 2023 et les résultats tronqués sont annulés. Les frontières sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Toutes les institutions de la République sont dissoutes : le gouvernement, le Sénat, l’Assemblée nationale, la Cour constitutionnelle, le Conseil économique, social et environnemental et le Centre électoral gabonais.

« Nous appelons au calme et à la sérénité de la part du public, des communautés des pays frères installées au Gabon et de la diaspora gabonaise. Nous réaffirmons notre engagement à respecter les engagements du Gabon envers la communauté nationale et internationale.«Peuple gabonais, nous sommes enfin sur le chemin du bonheur. Que Dieu et les esprits de nos ancêtres bénissent le Gabon. Honneur et loyauté envers notre patrie. Merci. »

Leave A Reply

Your email address will not be published.