Niger : Laurent Gbagbo pense que l’idéal, serait de négocier la libération de Bazoum

0 159

Lire son raisonnement

Mon slider1

Laurent Gbagbo ne croit plus à la réintégration de Mohamed Bazoum, président nigérien renversé le 26 juillet dernier par les éléments de la garde présidentielle. Il l’a fait savoir le mardi 22 août 2023 lors d’une conférence de presse. Après le coup de force au Niger, les négociations se multiplient pour rétablir le président déchu Mohamed Bazoum dans ses fonctions. La Cedeao envisage même l’intervention militaire pour le retour à l’ordre constitutionnel si les négociations échouent. Mais, pour Laurent Gbagbo, la page Bazoum au Niger semble être tournée. Le prédécesseur de Alassane Ouattara assure que le coup d’Etat est consommé et qu’il faudra désormais négocier la libération de Bazoum ainsi que celle de sa famille.« Moi, je connais Mohammed Bazoum. C’est mon copain. Il a été renversé, mais il faut discuter pour qu’il soit libéré. Le coup d’État est consommé. Dire à Bazoum qu’on va le réinstaller, on lui ment… Il faut militer pour que Bazoum soit libéré. Qu’un Chef d’État de la région accepte de le recevoir », a-t-il martelé

Leave A Reply

Your email address will not be published.