Crise au Niger : le compte rendu de l’émissaire de la Cedeao, le Général Abdulsalami à Tinubu au Nigeria

0 508

“Notre visite au Niger a été très fructueuse”

Mon slider1

Le médiateur de la Cédéao Abdusalami Abubakar a été reçu en audience ce mardi 22 août 2023 à Aso Rock Villa, le palais présidentiel, par Bola Ahmad Tinubu. L’homme a fait le compte rendu de la mission qu’il a effectuée le samedi 19 août dernier à Niamey, où il a rencontré les membres de la junte militaire ainsi que l’ancien président Bazoum Mohamed. Ceci, dans le cadre d’une solution pacifique à la crise qui secoue actuellement le pays depuis les évènements du mercredi 26 juillet 2023. La rencontre s’est déroulée en présence du Président de la Commission de la Cédéao, Dr Omar Aliou Touray et du Conseiller national à sécurité du chef de l’Etat nigérian, Malam Nuhu Ribadu.

À l’issue de la rencontre, l’émissaire de la Cédéao a indiqué devant les médias qu’il est allé rendre-compte de la mission qu’il a effectué le weekend dernier au Niger ainsi que des échanges qu’il a eus avec les membres du Conseil national pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP), la junte militaire qui a renversé le président Bazoum. À l’en croire l’objectif de cette mission que lui ont confié les chefs d’État et de gouvernement de la Cédéao est de trouver une issue pacifique à la crise politique en cours au Niger . « Je dois dire que notre visite au Niger a été très fructueuse et qu’elle a ouvert la voie pour entamer des discussions et j’espère que nous arriverons à quelque chose », a déclaré le général Abubakar avant d’ajouter qu’il ne s’agit que des débuts des négociations avec la junte et reste optimiste pour résolution de la crise par voie diplomatique.« Nous avons commencé à discuter et ils ont fait valoir leurs propres arguments que je viens de rapporter au Président des Chefs d’Etat Cédéao. Il va maintenant consulter ses collègues. Nous fondons l’espoir que la diplomatie va prévaloir car la guerre que les dirigeants ouest-africains envisagent en cas d’échec des négociations, n’est dans l’intérêt de personne », a souligné le médiateur de la Cédéao.

Gabin TOVONON

Leave A Reply

Your email address will not be published.