Média au Bénin : lancement de Vòbóɖɔ̀, la plateforme dédiée à l’éducation sexuelle et à l’émancipation de la jeunesse

0 384

Mon slider1

Le Bénin enrichit son paysage médiatique avec le lancement de Vòbóɖɔ̀, une plateforme novatrice dédiée à l’éducation sexuelle et l’émancipation des jeunes. Lancée officiellement le 17 août 2023 à l’Hôtel La Casa Cielo à Fidjrossè, l’événement a vu la participation d’éminentes personnalités, dont la représentante de l’ambassade des Pays-Bas, Olivia Diogo, le Directeur de la famille, Florent Maroya, représentant la ministre des affaires sociales et Monsieur Christian Agbozo, Directeur exécutif de l’association béninoise pour la promotion de la famille.

La mission principale de Vòbóɖɔ‌ est d’offrir à la jeunesse béninoise un espace sûr et inclusif pour apprendre, s’exprimer et grandir. À en croire les initiateurs, ladite plateforme vient répondre à un besoin d’informations précises sur l’éducation sexuelle, c’est un répère pour la jeunesse Béninoise “dans un monde où l’accès à l’information fiable, de qualité en matière d’éducation sexuelle, de développement personnel et de bien-être global devient vital”. C’est donc dans un contexte où l’information sur la santé sexuelle est dispersée, incomplète ou inexacte, et les jeunes sont laissés à naviguer dans un labyrinthe de sources contradictoires, que la plateforme Vòbóɖɔ‌ a été conçue et mise en œuvre. Et loin de rivaliser avec le paysage médiatique existant, Vobodo se distingue catégoriquement par son contenu qui n’a rien à envier à l’actualité traditionnelle. Elle a pour vocation d’informer via les moyens innovants tels que des campagnes, des Webséries, des designs animés ou des vidéos explicatives. Elle est l’œuvre du projet RHRN2, une coalition dynamique et béninoise soutenue au plan mondial par RUTGERS et composée de l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF), du réseau Ouest Africain des Jeunes Femmes Leaders du Bénin (ROAJELF BÉNIN), du réseau Bénin Synergie Plus (BESYP) et de l’Association des blogueurs du Bénin (AB-BENIN), avec l’ABPF en tant que chef de file.

“La naissance de cette plateforme est un fruit d’un long moment de réflexion, de collaboration et de travail acharné” fait savoir Joël Arsène Noumonvi, Coordonnateur de la plateforme. L’objectif selon lui est de “doter notre jeunesse d’un espace inclusif et riche en information ou chaque voix compte et chaque histoire trouve écho”. Plus qu’une plateforme, “Nous avons rêver d’un carrefour d’échange, d’apprentissage et de partage où la jeunesse Béninoise peut s’exprimer librement et participer à la contribution de son avenir ” a-t-il précisé. Pour le président de l’Association des blogueurs du Bénin (AB-BENIN) Emmanuel Gansè, Vobodo est “une solution pour la bonne information, le partage de belles opportunités, la fourniture des formations concrètes et adaptées au besoin de renforcement des capacités des jeunes et enfin un canal d’expression libre”. Occasion pour lui de saluer la philanthropie de RUTGERS sans oublier, la dynamique de l’équipe qui a travaillé pour la mise sur pied de Vobodo avec à sa tête Joël Arsène Noumonvi. Le Secrétaire Exécutif de l’Association Béninoise Pour la Promotion de la Famille, Christian Agbozo, en ce qui le concerne a rappelé que l’ABPF a participé activement à la conception et la mise en place de Vobodo. Quant-à la représentante de l’ambassade des Pays-Bas Olivia Diogo, elle n’a pas caché son enthousiasme à prendre part au lancement “parce que c’est une activité conçue par les jeunes, réalisée par les jeunes et pour les jeunes”. Pour elle, c’est des initiatives du genre que le Pays-Bas accompagne. Toute fois, elle a souhaité qu’une réflexion soit faite pour l’inclusion de ceux qui sont exclus du numérique. “Que faisons nous pour ceux là qui ne profitent pas des avantages de cette plateforme. Continuons notre plaidoyer dans ce sens” a-t-elle exhorté. Dans son discours de lancement, le représentant du ministre de la famille et de la Microfinance a souligné que la plateforme Vobodo symbolise une vision, une aspiration pour une jeunesse qui s’exprime, apprend et partage. Il a invité la jeunesse beninoise à en faire un outil de développement, d’épanouissement et d’émancipation tout en respectant les dispositions du code du numérique en vigueur.

À noter que la coalition Right Here Right Now 2 (RHRN2) a cours de 2021 à 2025 et son objectif est de promouvoir la Santé et droits sexuels et reproductifs (Sdsr) des jeunes et la justice en matière des genres. À en croire son Coordonnateur Roger Tognisso, c’est une coalition de 7 membres au niveau mondial qui opère dans 10 pays. Elle travaille à ce que les jeunes aient accès à l’information, la formation sur les questions d’éducation sexuelle, le leadership et l’autonomisation. Elle œuvre également à la construire une masse critique d’influenceurs et de leaders dans les communautés pour soutenir les questions des droits des jeunes. Elle fait des plaidoyers politiques pour renforcer ses actions et œuvre pour la Synergie entre les organisations de la société civile pour des résultats concluants sur le terrain. La mise sur pied de la plateforme Vobodo en est une preuve tangible. Le lien de ladite plateforme est : https://vobodo.bj/

Leave A Reply

Your email address will not be published.