Niger : après une réunion “tendue et interminable”, le Conseil de paix et de sécurité de l’UA rejette toute intervention militaire et se désolidarise de l’initiative de la Cedeao

0 2 726

Mon slider1

Le Conseil de sécurité et de paix donne un avis défavorable pour une intervention militaire au Niger envisagée par la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). C’est suite à une réunion « tendue » et « interminable » le lundi 14 août dernier que l’annonce a été faite. Selon des diplomates, le CPS, organe chargé de statuer sur les questions de règlement des conflits, a refusé l’usage de la force. Alors que la junte menée par le général Tiani ne fléchit ni devant les sanctions économiques et financières imposées par la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), ni devant les menaces d’un recours à la force pour rétablir l’ordre constitutionnel, les avis sont partagés sur une intervention militaire au Niger. La réunion était « tendue », « interminable », « de plus de dix heures », selon plusieurs diplomates présents, du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA). L’organe chargé de statuer sur les questions de règlement des conflits rejette l’option d’usage de force pour rétablir l’ordre constitutionnel au Niger.

Dans le même temps, le CPS a choisi de suspendre temporairement le Niger de toutes les activités de l’UA rapporte” le monde.fr”

Leave A Reply

Your email address will not be published.