Crise au Niger : la réaction de la France après l’annonce de la Cedeao d’envoyer “dans les plus brefs délais” sa force en attente

0 533

Mon slider1

À l’issue du sommet extraordinaire tenu à Abuja au Nigéria le mercredi 10 août 2023, la Cedeao a annoncé le déploiement de sa force en attente au Niger dans les plus brefs délais pour rétablir l’ordre constitutionnel. À la suite des différentes décisions prises au cours de cette session de l’organisation sous-régionale, le ministère des affaires étrangères français a réagi. Dans un communiqué, la France affirme son plein soutien à l’ensemble des conclusions adoptées à l’occasion de ce sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO du 10 août 2023.

Ci joint le communiqué

NIGER – Communiqué du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
(10 août 2023)

La France réitère sa ferme condamnation de la tentative de putsch en cours au Niger, ainsi que de la séquestration du Président Bazoum et de sa famille.
Réunis en sommet extraordinaire de la CEDEAO, les Présidents du Bénin, de Côte d’ivoire, du Ghana, de Guinée-Bissau, du Nigéria, du Sénégal, de Sierra-Leone et du Togo, en présence du ministre des Affaires étrangères du Niger M. Hassoumi Massoudou, ont rappelé leur détermination à parvenir au rétablissement de l’ordre constitutionnel et démocratique au Niger, ainsi qư’à la libération immédiate du Président Bazoum et de sa famille.
La France affirme son plein soutien à l’ensemble des conclusions adoptées à I’occasion de ce sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO du 10 août 2023.

Leave A Reply

Your email address will not be published.