Coupe du monde féminine 2023 : le sélectionneur d’une equipe africaine accusé d’avoir touché la poitrine d’une joueuse, la Fifa ouvre une enquête

0 293

Mon slider1

La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a ouvert une enquête suite à l’accusation selon laquelle le sélectionneur de l’équipe nationale féminine de Zambie, Bruce Mwape aurait touché de manière inappropriée une joueuse des Copper Queens lors de la Coupe du Monde féminine 2023. «Nous pouvons confirmer qu’une plainte a été reçue concernant l’équipe nationale féminine de Zambie et cela fait actuellement l’objet d’une enquête», a déclaré un porte-parole de la Fifa. «La Fifa prend très au sérieux toute accusation de comportement déplacé et a mis en place une procédure claire pour que tout le monde dans le football puisse faire un signalement», a poursuivi l’instance faîtière de football. Selon The Guardian, le sélectionneur de la Zambie aurait touché la poitrine d’une joueuse avant le match contre le Costa-Rica. Les témoins de la scène auraient décidé d’attendre la fin de leur campagne pour porter plainte, mais ont fait part de leurs préoccupations à un délégué de la FIFA qui a accompagné l’équipe tout au long de leur court séjour à la Coupe du monde.

Il faut noter que la Zambie a été la seule équipe africaine à quitter le Mondial au premier tour malgré sa toute première victoire historique dans cette compétition, contre le Costa Rica (3-1). La préparation des Copper Queens pour le tournoi a d’ailleurs été entachée d’accusations d’abus sexuels et de protestation contre la gestion de l’équipe, avec des arriérés de primes remontant à deux ans.

Gabin TOVONON

Leave A Reply

Your email address will not be published.