Intervention militaire au Niger : la Cedeao donne des précisions

0 450

Mon slider1

Le commissaire de la Cedeao chargé des affaires politiques et de la sécurité a donné quelques précisions sur l’intervention militaire au Niger au cas où les putschistes ne quittaient pas le pouvoir à la fin de l’ultimatum donné. C’était à l’occasion d’un conclave ouvert ce mercredi 2 août 2023 par les chefs d’état-major des pays membres de la Cedeao.« L’option militaire est la toute dernière sur la table, le dernier recours », a fait savoir Abdulfatar, dans des propos rapportés par Sesame Info. Néanmoins il a invité les acteurs concernés à se préparer, car même si c’est une « dernière option », il faut être prêt au moment opportun.

Au terme du sommet extraordinaire tenu le dimanche 30 juillet à Abuja, la CEDEAO a indiqué la possibilité de faire une intervention militaire pour rétablir l’ordre constitutionnel au Niger, suite à la destitution de Mohamed Bazoum.

E.Winner

Leave A Reply

Your email address will not be published.