Niger: l’UA donne un ultimatum de 15 jours aux putschistes pour le retour à “l’ordre constitutionnel”

0 374

Mon slider1

l’Union africaine donne un ultimatum de 15 jours aux militaires nigérien au pouvoir. Ceci après le coup d’État orchestré par les éléments de la garde présidentielle le mercredi 26 juillet 2023. L’Union africaine (UA) a exigé le rétablissement sous quinze jours de “l’autorité constitutionnelle” au Niger après le coup d’Etat militaire contre le président élu Mohamed Bazoum, séquestré dans sa résidence par des membres de la garde présidentielle, dont le chef, Abdourahamane Tiani, est le nouvel homme fort du pays. L’UA “exige” également “le retour immédiat et sans condition des militaires dans leurs casernes” dans le même délai, a annoncé le Conseil de paix et de sécurité après une réunion vendredi de cette instance de l’organisation.

Faut t-il le rappeler dans la matinée du mercredi 26 juillet 2023, des militaires ont bloqué les accès à la présidence nigérienne. La garde présidentielle a pris en otage le président Mohamed Bazoum. L’armée s’est invité dans la danse et a donné un ultimatum à la garde présidentielle. Mais, en fin de soirée du mercredi 26 juillet 2023, un accord a été trouvé et la garde présidentielle a réussi à rallier les autres corps de l’armée à sa cause. Des militaires ont fait une déclaration à la télévision nationale pour annoncer avoir renversé le pouvoir de Mohamed Bazoum.

Gabin TOVONON

Leave A Reply

Your email address will not be published.