Échec d’un candidat au Baccalauréat avec 11,42 de moyenne : le syndicaliste Anselme Amoussou réagit

0 272

Mon slider1

Le syndicaliste Anselme Amoussou a réagi suite à l’échec d’un candidat à l’examen du Baccalauréat session unique de juin 2023 malgré une moyenne de 11,42/20.

Ci dessous la réaction du syndicaliste Anselme Amoussou diffusée par Matin Libre

« Depuis des années, l’APC comme une incantation.

Le débat sur la qualité de l’évaluation des apprentissages est relancé par l’actualité des résultats du baccalauréat 2023. Un candidat au baccalauréat série A2 qui a réuni une moyenne de 11 et plus sur 20 échoue, condamné par la note zéro (noté éliminatoire) obtenue en mathématique.

La décision du jury est une décision logique, réglementaire et conforme aux textes. Tous les candidats savent qu’il faut éviter à tout prix d’obtenir zéro dans une quelconque matière à l’examen. Mon père me racontait qu’il devait passer une épreuve de natation dans un examen professionnel. Le plongeon dans l’eau donnait automatiquement une note différente de zéro.Ne sachant pas nager et bien qu’ayant la phobie de l’eau, il s’était préparé à faire le plongeon. Il avait juste pris la précaution de s’entendre avec un collègue originaire de la région des Lacs (Ganvie, sô ava…) pour qu’il se tienne prêt pour le sortir aussitôt du bassin. Le débat n’est donc pas de savoir si la note zéro doit pénaliser ou non. Ce sont les règles pour le moment.

Attribuer zéro n’est pas non plus un scandale en soi pour un évaluateur. L’échelle des notes varie de 00 à 20.

Mais le contexte d’enseignement/apprentissage a changé au Bénin depuis des décennies et nous chantons tous les jours que nous sommes dans l’Approche Par Compétences (le fameux APC) qui a ses principes. L’évaluation ici est une évaluation critériée avec des CRITÈRES MINIMAUX pour apprécier et noter les contenus notionels de la discipline enseignée et des CRITÈRES DE PERFECTIONNEMENT pour apprécier, au-delà des notions, des aspects comme l’originalité des réponses (vraies ou fausses) ou de la démarche, la qualité de l’écriture, la calligraphie, etc. En réalité les critères de perfectionnement permettent à l’évaluation de valoriser le plus infime effort fait par le candidat pour lui éviter la perte de confiance en soi et l’encourager à s’efforcer de s’améliorer. Cela ressemble à ce qu’on appelait autrefois « présentation ou soins » et qui nous garantissait un ou deux points gratuits.

Dans le cas d’une évaluation critériée, la production d’un candidat peut donc être nulle quand on prend en compte uniquement les critères minimaux en mathématiques ou en sciences de façon générale.

Mais aucune évaluation selon l’APC ne peut être basée exclusivement sur les critères minimaux. Il faut aussi les critères de perfectionnement. Quels sont alors les critères de perfectionnement définis pour cette épreuve de mathématiques au bac 2023.? Ces critères n’ont-ils pas du tout été respectés par ce candidat? La note zéro est-elle justifiable au regard des critères de perfectionnement ?

A-t-il rendu une copie vide sans aucun écrit? A-t-il juste mis des gribouillis sur sa feuille de composition ? N’a -t-il fait aucun effort dans la présentation de sa production ?

Les correcteurs de cette copie peuvent bien être interpellés.

Au final cette actualité est une occasion pour refaire le débat sur l’APC et sur la problématique de l’évaluation des apprentissages au Bénin ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.