Bénin : le parti les démocrates dénonce une machination entre la cour constitutionnelle et les députés la majorité parlementaire

0 105

Au détour d’une conférence de presse tenue dans la journée de ce mardi 18 juillet 2023 au palais des gouverneurs à Porto-Novo, les députés de l’opposition ont dénoncé une entente entre la cour constitutionnelle et les députés de la majorité parlementaire dans le cadre de la décision de la haute juridiction ordonnant de designer leur représentant dans les commissions permanentes de l’Assemblée nationale.

Mon slider1

La décision de la cour constitutionnelle ordonnant les députés du parti les démocrates à désigner leurs représentants aux postes de secrétaire des commissions permanentes de l’Assemblée nationale n’est pas du goût des élus de l’opposition. C’est ce qu’a fait savoir Nourénou Atchadé lors de la conférence de presse. “Les deux dernières décisions interpellent plus d’un citoyen et cette décision m’amène à constater une grave connivence de la Cour avec les déclarations de nos camarades, que ce soit à l’Assemblée nationale en plénière, que ce soit lors de leur dernière conférence de presse. Qu’il vous souvienne que nos camarades ont traité la décision précédente qui clarifie la composition de l’Assemblée nationale d’une décision paresseuse parce que n’ayant pas obtenu ce qu’ils voulaient. Et par conséquent, ils ont cru devoir dire à la Cour ce qu’elle devait faire” a déclaré le député Nourénou Atchadé avant d’ajouter : “Nous avons constaté avec amertume que dans un aplatissement sans pareil, la nouvelle Cour les a suivi, a fait exactement ce qu’ils voulaient en intimant l’ordre aux Démocrates de désigner leurs représentants pour prendre le poste de secrétaire dans les commissions faute de quoi, il faut que les camarades d’en face désignent. Voilà l’objectif que nos camarades voulaient atteindre en allant saisir la Cour Constitutionnelle et en demandant qu’elle déclare que nous avons fauté. Ils ont atteint leur objectif “.Pour rappel, dans une décision, la Haute juridiction en matière constitutionnelle présidée par le Professeur Dorothée Sossa a donné un ultimatum au groupe parlementaire « Les Démocrates » dirigé par l’Honorable Nourénou Atchadé pour désigner leurs membres qui doivent occuper les postes de secrétaires restés vacants au sein des 05 commissions permanentes de l’Assemblée nationale au plus tard le 20 juillet 2023.

Gabin TOVONON

Leave A Reply

Your email address will not be published.